Création & Equipe

< Mon amour, ma béquille, ma bataille > est une création collective avec:

 

Pauline Woestelandt - mise en scène

Ines Lopez- comédienne, assistante à la mise en scène

Brian Henninot - comédien-clown 

Samuel Hérault - circassien équilibriste, acrobate

Clémence Rouzier - comédienne-clown, acrobate

Jonathan Thomas - comédien-clown, cascadeur

 

James Brandily - scénographe

Saso Vollmaier - création musicale 

Johan Lescop - regard artistique complice

Thomas Landon, Christophe Marand - photograhes

 

 

"J'ai choisi de mener une recherche à partir des orthèses pour aborder la complexité des questions du handicap et de l’ambivalence de la relation d’aide. J'ai trouvé en cet objet une synthèse et une concrétisation de ce qui se joue dans les situations de fragilité, d'empêchement.

 

L’orthèse compense une fonction absente ou déficitaire, assiste une structure musculaire ou articulaire, stabilise un segment corporel. Les orthèses ne remplacent pas, elles cherchent à créer un équilibre viable avec un réel  fragile. Ce corps étranger soutient, supporte, stabilise. En même temps il contraint, il limite, il force un mouvement, il impose le repos.

La relation de la personne malade à ses orthèses est ambivalente, troublante. Par certains aspects elle est un écho à la relation de l'empêché à ses proches et au personnel de santé ...

 

La puissance évocatrice des orthèses nous permet d’entrer dans des situations concrètes sans devoir les expliquer et sans les figer. De cette non-définition naît des situations théâtrales abstraites qui, tout en parlant de handicap, de la contrainte et de la privation de liberté, nous permettent de nous en éloigner. Nous quittons le réalisme et flirtons avec l’absurde."

 

Pauline Woestelandt